Réservé aux abonnés

Droits des femmes, une priorité

Alexandra Karle sera la directrice de la section suisse d’Amnesty International, dès le 1er juin.

28 janv. 2020, 00:01
DATA_ART_6480661

Elle s’appelle Alexandra Karle et reprend la direction d’Amnesty International Suisse dès le 1er juin prochain. Cette ancienne journaliste, employée depuis 2012 de l’ONG qui œuvre dans la défense des droits humains en Suisse et dans le monde, remplace Manon Schick, sur le départ. Entretien avec la nouvelle directrice.

Quel est le principal défi en termes de droits humains en Suisse?

Les droits des femmes. Nous avons lancé l’année dernière une campagne contre la violence à leur encontre. Amnesty International appelle à modifier le Code pénal pour que tout rapport sexuel non consenti m...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois