Réservé aux abonnés

Droguée, violée, elle se raconte

Dans l'ouvrage "Corps volé", paru la veille du meurtre d'Adeline à Genève, Cécile Zec retrace son processus de reconstruction.

30 sept. 2013, 00:01
data_art_1844388.jpg

Le 11 septembre paraissait l'ouvrage "Corps volé" (éditions l'Archipel), de Cécile Zec - sous-titre: "Piégée par un violeur en série". Le 12 septembre, coïncidence tragique, Fabrice A. assassinait la sociothérapeute Adeline M. dans le bois d'Avault, lors d'une sortie accompagnée.

L'une n'est plus de ce monde, l'autre en est encore. Leurs destins ne sont pas liés et se ressemblent pourtant. Parce que toutes deux, elles ont été victimes d'un violeur multiré...