Drame de l'A9: le chauffard ne fera pas appel de sa condamnation

Le chauffard qui avait tué un ouvrier sur l'autoroute A9 en novembre 2011, avait été condamné à trois ans de prison avec sursis dont huit mois ferme par le Tribunal de Lausanne. Le frontalier français de 29 ans a annoncé qu'il ne fera pas appel de cette décision.
17 oct. 2013, 12:02
Le recours de clients du Crédit Suisse a été rejeté par le tribunal fédéral.

Le frontalier français de 29 ans qui avait tué un ouvrier de 24 ans sur l'autoroute A9 n'a pas fait appel de sa condamnation. Début septembre, le Tribunal de Lausanne avait prononcé à son encontre une peine de trois ans d'emprisonnement avec sursis, dont huit mois ferme.

La déclaration d'appel déposée après le jugement a été retirée, a indiqué jeudi à l'ats son avocat Raphaël Tatti. Conformément à la procédure, l'Office d'exécution des peines le convoquera afin qu'il purge sa peine.

Un soir de novembre 2011, après un apéritif bien arrosé, l'automobiliste avait renversé un ouvrier bâlois qui effectuait des travaux sur l'autoroute de contournement de Lausanne. Il avait percuté sa victime sur une voie interdite au trafic lors d'un dépassement. Son taux d'alcoolémie était d'au moins deux sur mille.