Double meurtre de Spiez: récompense offerte pour tout indice

La police n'a toujours pas réussi à élucider le double meurtre perpétré le 11 mai dans un foyer pour enfants de Spiez (BE). Elle offre une récompense pouvant atteindre 20'000 francs à toute personne qui lui fournira des indices.

25 juin 2013, 17:07
Ein Polizist sichert die Umgebung des Kinderheims am Montag, 13. Mai 2013 in Spiez. Bei einem Toetungsdelikt sind zwei Menschen gestorben. Die Ermittlungen zum Toetungsdelikt vom Samstag in Spiez laufen auf Hochtouren. Die beiden Opfer, ein Mann und eine Frau, weisen nach ersten Erkenntnissen des Instituts fuer Rechtsmedizin mehrere Stichverletzungen auf. (KEYSTONE/Lukas Lehmann)

Le directeur du foyer pour enfants, âgé de 53 ans, et une Suissesse de 51 ans domiciliée dans le canton de Zurich avaient succombé à des dizaines de coups donnés avec un objet tranchant. Les deux personnes se connaissaient.

L'enquête n'a permis pour l'heure ni d'identifier un auteur, ni de retrouver l'arme du crime. La police a suivi de nombreuses pistes et mené des dizaines d'interrogatoires. Les autorités espèrent que la récompense leur permettra d'obtenir des informations décisives, écrivent mardi le ministère public régional et la police bernoise.

Selon les premiers éléments, des témoins ont vu deux hommes entrer dans le foyer avant le meurtre. L'institution encadre des enfants et adolescents. Les neuf pensionnaires de l'établissement, âgés entre cinq et 14 ans, ont été pris en charge.