Réservé aux abonnés

Double honneur politique pour Fribourg

Avec Alain Berset et Dominique de Buman, le canton cumulera, en 2018, la présidence du Conseil fédéral et du Conseil national. Pourtant, la relève peine à pointer.

23 nov. 2017, 23:28 / Màj. le 24 nov. 2017 à 00:01
Bundesrat Alain Berset, rechts, spricht mit Nationalrat Dominique de Buman, CVP-FR, an der Sommersession der Eidgenoessischen Raete, am Donnerstag, 15. Juni 2017, in Bern. (KEYSTONE/ Peter Schneider) SCHWEIZ SESSION NATIONALRAT

Alain Berset, président de la Confédération, Dominique de Buman, président du Conseil national et de l’Assemblée fédérale: 2018 sera sans conteste l’année des Fribourgeois. L’espace d’un an, les deux hommes occuperont les plus hautes fonctions politiques que connaît la Suisse.

Cette conjonction n’a rien de prémédité, mais elle est suffisamment rare pour marquer les esprits, d’autant qu’elle couronne une période faste pour les Fribourgeois à Berne. Revers de la médaille: elle met en évidence les problèmes de relève qui se posent à court et à moyen terme. La difficile recherche de candidats pour ...