Réservé aux abonnés

«Discriminatoire et dangereuse»

Six semaines après le dépôt de l'initiative anti-minarets, le Conseil fédéral recommande son rejet au Parlement. Elle rate sa cible et viole plusieurs droits fondamentaux.

28 août 2008, 05:02

Le Conseil fédéral avait annoncé qu'il irait vite en besogne. C'est chose faite: il a adressé hier au Parlement son message sur l'initiative populaire «contre la construction de minarets» déposée le 8 juillet. Comme son nom l'indique, elle veut interdire, sans exception, la construction de ces tours qui flanquent les mosquées et d'où - dans les pays musulmans - le muezzin appelle à la prière.

Pour le comité d'initiative (formé de proches de l'UDC et de l'Union démocratique fédér...