Réservé aux abonnés

Deux sociétés ont violé l’embargo international

05 oct. 2015, 05:43

Deux entreprises sises en Suisse ont été condamnées pour avoir livré des produits de luxe en Syrie en 2013. Il s’agirait de montres, de bijoux, de perles, mais aussi de caviar, d’équipements de golf et de chevaux de race, indique la «NZZ am Sonntag».

Le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco) a délivré des ordonnances pénales contre ces deux firmes en août, a précisé à l’hebdomadaire alémanique un porte-parole du Seco. Ce dernier n’a pas fait de commentaires sur la nature des peines infligées, ni sur l’importance des livraisons effectuées.

Le Seco en avait été informé par l’Administration fédéral...