Réservé aux abonnés

Des traits quasi trumpiens

16 mai 2019, 00:01
Michael Lauber trifft am Montag, 13. Mai 2019 zur Anhoerung der vereinigten Geschaeftspruefungskommission GPK des National- und Staenderats im Bundeshaus in Bern ein. Die GPK will nach den Geheimtreffen zwischen Lauber und Fifa Chef Gianni Infantino entscheiden, ob sie Vorbehalte gegen Laubers Wiederwahl in der Sommersession hat. (KEYSTONE/Anthony Anex) SCHWEIZ BUNDESANWALTSCHAFT LAUBER

Le verdict est tombé. Ou plutôt, le non-verdict. La commission judiciaire du Parlement ajourne sa décision à la fin de l’été. Elle renonce à émettre, pour l’heure, une recommandation sur la réélection du procureur général de la Confédération, Michael Lauber, pour la période 2020-2023. Les élus préfèrent prendre le temps de la réflexion, et consulter les premières conclusions de l’enquête disciplinaire diligentée par l’autorité de surveillance du Ministère public de la Confédération (AS-MPC), suite aux rencontres non consignées par écrit entre Michael Lauber et Gianni Infantino, le patron de la...