Réservé aux abonnés

Des signes de saturation

En service depuis presque un an, le tunnel ferroviaire du Lötschberg est déjà au maximum de ses capacités.

20 oct. 2008, 05:02

Le tunnel du Lötschberg est en service depuis presque un an. Mais il est déjà au maximum de ses capacités, selon Bernard Guillelmon, le nouveau directeur de la compagnie ferroviaire BLS. Plusieurs variantes, comme son doublement, sont à l'étude.

«Notre conseil d'administration a donné mandat à un bureau d'ingénieurs d'étudier toutes les variantes possibles», a déclaré le Vaudois d'origine dans une interview publiée samedi dans «Le Temps».

Il devra notamment évaluer le co&ucir...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois