Réservé aux abonnés

Des courriers qui dérangent

Le canton et la Ville de Zurich ont lancé une campagne d’information concernant la nouvelle loi sur la nationalité.

31 mai 2017, 23:05
/ Màj. le 01 juin 2017 à 00:01
ZUR EIDGENOESSISCHEN ABSTIMMUNG VOM 12. FEBRUAR 2017 vúBER DIE ERLEICHTERTE EINBUERGERUNG VON PERSONEN DER DRITTEN AUSLAENDERGENERATION STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES BILDMATERIAL ZUR VERFUEGUNG ‚Äì A Swiss passport in the breast pocket of a man's shirt, photographed on December 2, 2016. (KEYSTONE/Christian Beutler) 

 SCHWEIZ ABSTIMMUNG ERLEICHTERTE EINBUERGERUNG

Ce que Vaud, Genève et Bâle-Ville ont pu faire sans remous, le canton de Zurich l’expérimente en essuyant une tempête: sa campagne d’information sur le nouveau droit de la nationalité, qui entrera en vigueur début 2018, a déclenché la colère de l’Union démocratique du centre (UDC). Cette dernière dénonce une stratégie de la gauche pour contourner le nouveau droit.

Le courrier a été envoyé début mai par la maire de Zurich, Corine Mauch (PS) à quelque 40 000 étrangers domiciliés en ville et remplissant les critères d’une naturalisation. La municipalité entendait ainsi informer que la no...