Réservé aux abonnés

"Dépasser le PS par la droite"

Philipp Müller veut que son parti devienne le deuxième de Suisse.

16 févr. 2015, 00:01
data_art_2928229.jpg

A huit mois des élections fédérales, le Parti libéral radical (PLR) est persuadé de pouvoir enrayer la spirale de la défaite dont il souffre depuis 1979. "Voyez les récentes élections de Bâle-Campagne" , se réjouit le président du parti Philipp Müller. "Les électeurs nous font confiance." Prenant ses distances avec l'UDC, il l'avertit que son droit à un deuxième siège gouvernemental n'est pas inconditionnel. Interview.

On dirait que le franc fort a redonné de l'énergie au PLR. Cette affaire jouera-t-elle un rôle important pendant la campagne électorale?

J'en suis persuadé. Le franc fort aff...