Réservé aux abonnés

Défaillance technique exclue pour l’heure

29 sept. 2016, 23:24
/ Màj. le 30 sept. 2016 à 00:01
Experts of military aviation investigate the debris from a crashed Swiss army helicopter of the tipe Super Puma near the fort Sasso da Pigna close to the Gotthard mountain pass in Airolo, southern Switzerland, on Thursday, September 29, 2016. The accident happened around midday at an altitude of 2,100 metres. The two pilots died in the accident, the third person abord is seriously injured. (KEYSTONE/Ti-Press/Samuel Golay) SCHWEIZ ARMEE HELIKOPTER ABSTURZSCHWEIZ ARMEE HELIKOPTER ABSTURZ

Le crash d’un hélicoptère, mercredi, au col du Saint-Gothard n’est pas dû à une défaillance technique. L’armée a donc décidé, hier, de reprendre sans restriction les vols des Super Puma.

«Aucun indice d’une cause technique ou d’un problème récurrent sur les Super Puma n’a été retenu à ce stade de l’enquête», ont indiqué les autorités militaires lors d’une conférence de presse à Berne. Quant à l’erreur humaine, elle reste encore une pure spéculation que l’enquête en cours devra éclaircir, a précisé Pierre de Goumoëns, adjoint du commandant des forces aériennes.

L’appareil a heurté un câble électr...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois