Réservé aux abonnés

Débat houleux sur la révision de l'AVS

La proposition radicale d'enterrer le projet et de repartir de zéro n'a pas été suivie. Le débat est donc lancé au Conseil national, entre ceux qui veulent améliorer la retraite anticipée et ceux pour qui ce n'est pas le moment.

18 mars 2008, 05:02

Le dernier coup politique n'a pas porté. Sans le soutien de l'UDC, la proposition «surprise» du groupe radical-libéral de renvoyer au Conseil fédéral la 11e révision de l'AVS a été repoussée hier par 153 voix contre 33. Le débat, ce matin, sera donc mené jusqu'au bout. Mais c'est la seule certitude: la fracture est telle que, sans forte concession à droite, la gauche lancera le référendum.

Une bonne trentaine d'orateurs sont intervenus hier lors du débat d'entrée en matiè...