Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Réservé aux abonnés

De nombreux lobbyistes perdent leurs accès au Palais

Avec le retrait ou l’éviction d’un quart des parlementaires, des sésames sont aussi perdus.

21 oct. 2015, 23:40
/ Màj. le 22 oct. 2015 à 00:01
ZU DEN EIDGENOESSISCHEN WAHLEN VOM 18. OKTOBER 2015 STELLEN WIR IHNEN ZUM THEMA WANDELHALLE FOLGENDES BILDMATERIAL ZUR VERFUEGUNG - WEITERE BILDER FINDEN SIE AUF UNSERER WEBSEITE "PARLAMENTSWAHLEN 2015" - Ein Lobbyist arbeitet in der Wandelhalle, am Dienstag, 8. September 2015, waehrend der Herbstsession der Eidgenoessischen Raete in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Les nouveaux élus au Parlement n’apportent pas seulement un vent frais, mais aussi de nouveaux réseaux, et par là même des liens d’intérêts. Avec le retrait ou l’éviction d’un quart des parlementaires, des accès appréciés au Palais fédéral sont aussi perdus.

Les syndicalistes, représentants des employeurs, défenseurs des droits de l’homme ou de l’environnement, les lobbyistes des petits paysans, les détracteurs du nucléaire, les lobbies des cyclistes ou de l’économie perdent ainsi non seulement des représentants ou sympathisants au Parlement, mais aussi l’accès direct et apprécié à la salle des...

Votre publicité ici avec IMPACT_medias
Votre publicité ici avec IMPACT_medias