Réservé aux abonnés

Criminel libéré, victime informée

La victime a le droit d’être informée de la libération de l’auteur.

23 août 2019, 00:01
Prison de Bellevue.

GORGIER 15 06 2012
PHOTO: CHRISTIAN GALLEY GORGIER

La victime et ses proches ont un droit à être informés de la libération de l’auteur d’un crime. Amené à trancher pour la première fois un tel cas, le Tribunal fédéral rejette le recours d’une femme condamnée pour complicité d’assassinat.

La recourante avait écopé, en 2015, d’une peine de six ans pour avoir trempé dans l’assassinat de son beau-fils. Ce dernier avait été exécuté, durant son sommeil, par un tueur à gages en 2008 dans son appartement de Cointrin (GE).

L’an passé, la mère de cet homme d’affaires a demandé au Service de l’application des peines et mesures (Sapem) du canton de Genève ...