Criminalité: forte augmentation des arrestations dans les trains et les gares

En 2017, le nombre d'arrestations a explosé dans les gares et les trains en Suisse. De 2063 en 2016, il est passé à 2599 l'an dernier.

26 mars 2018, 14:58
Au total, 2599 personnes ont été appréhendées dans les gares et les trains en 2017.

La police des transports des CFF a eu fort à faire l'an dernier. Le nombre de personnes arrêtées en 2017 a augmenté de plus d'un quart par rapport à l'année précédente.

Au total, 2599 personnes ont été appréhendées dans les gares et les trains, et remises aux corps de police responsables des cantons et des villes. En 2016, 2063 personnes avaient été arrêtées. Par rapport à 2015, avec 1671 arrestations, la hausse enregistrée l'an dernier est de 55%. Les CFF ont confirmé ces chiffres avancés par Radio Energy Zurich.

Selon la compagnie ferroviaire, les raisons sont imputables à l'évolution de la société: les chiffres constatés par les CFF ne divergent pas de la tendance observée de manière générale dans l'espace public. Par rapport à ce dernier, les trains et les gares restent toutefois des lieux plus sûrs, souligne l'entreprise.

La police des transports évalue toujours davantage de matériel provenant de la vidéosurveillance pour le compte des autorités judiciaires. L'an dernier, des enregistrements vidéo ont été analysés dans 4643 cas, contre 3863 en 2016, soit une hausse de 20%.