Réservé aux abonnés

Couchepin et Leuenberger n'ont pas dit leur dernier mot

L'élection d'Ueli Maurer relance la polémique sur les démissions à venir. Les ministres concernés ne sont pas pressés. L'UDC attaque déjà le siège socialiste.

12 déc. 2008, 05:01

A peine Ueli Maurer élu, le président de la Confédération Pascal Couchepin a verrouillé la répartition des portefeuilles, enterrant définitivement la rumeur selon laquelle il pourrait être intéressé par le Département de la défense. Le nouveau conseiller fédéral UDC ne pourra pas changer de ministère de sitôt. Lors de la prochaine vacance gouvernementale, ses collègues lui feront bien comprendre qu'il n'est pas judicieux de changer si vite son fusil d'épaule. Il n'obtiend...