Coronavirus: quand les vendeurs des sites internet font monter les enchères

Alors que plusieurs cas de Coronavirus ont été confirmés en Suisse, des sites internet en profitent pour vendre des masques de protection à des prix exorbitants. Les pharmacies, elles, respectent les prix mais arrivent à court de stocks.

28 févr. 2020, 17:08
/ Màj. le 28 févr. 2020 à 19:00
epa08172167 People line up for free face masks to protect themselves against the coronavirus, outside a pharmacy in Tsuen Wan, Hong Kong, China, 28 January 2020. Hong Kong Chief Executive Carrie Lam announced that all rail and ferry routes between mainland China and Hong Kong will be halted starting at midnight on 30 January, but stopped short of a full border closure. The coronavirus has so far killed at least 106 people and infected over four thousand others around the globe, mostly in China. EPA/JEROME FAVRE

Le coronavirus a désormais atteint la Suisse. Si l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) rappelle que les personnes saines n’ont pas besoin de porter de masques, les Suisses se ruent en pharmacies pour s’approvisionner en produits désinfectants et masques de protection.
 


Face à cet afflux, les pharmacies se vident. Et certains sites internet en profitent pour faire grimper les prix, révèle vendredi le Blick.

Jusqu’à trois fois plus cher sur internet

Sur Ebay, un pack de 50 pièces de masques de protection à deux couches est mis en vente pour pas moins de 95 francs, frais de port non compris. Alors que le même produit de gamme supérieur (trois couches) est disponible en pharmacie pour seulement 24 francs.

En savoir plus: Coronavirus: les Suisses se ruent dans les supermarchés pour faire des provisions

Les désinfectants, eux, connaissent le même sort. Le flacon de 500 ml pour les mains Sterillium peut être acheté dans les pharmacies Amavita pour 19 francs, mais il n’est plus en stock. Cette même bouteille est vendue sur Ebay 52 francs. Si l’on compte les frais d’expédition, le prix revient à trois plus cher.

Mais le record du prix le plus exorbitant revient à l’Italie. Mardi, un utilisateur d’Ebay a mis en vente une bouteille d’un litre de gel désinfectant à 320 CHF. Pour contrer de telles enchères, le pays prend actuellement des mesures.