Coronavirus: les cantons sont prêts à vacciner massivement

Selon le président de l’Association des médecins cantonaux, chaque canton devrait être en mesure d’injecter entre 130’000 et 150’000 doses par jour grâce à leurs infrastructures mises en place.

26 mars 2021, 06:52
Les capacités de vaccination ne peuvent pas être augmentées à l'infini.

Les cantons sont prêts à vacciner massivement la population avec les grandes quantités de vaccins promises pour ces prochains mois, assure Rudolf Hauri, le président de l’Association des médecins cantonaux. Ils disposent désormais des capacités suffisantes, selon lui.

Les cantons n’utilisent pas encore à pleine capacité les sites de vaccination, car les doses manquent, rappelle M. Hauri dans un entretien diffusé vendredi par les journaux alémaniques du groupe de presse Tamedia. Mais, ajoute-t-il, l’infrastructure a été mise en place.

Des cantons moins avancés

Des cantons sont certes moins avancés dans leurs préparatifs, mais, si de grandes quantités de doses de vaccins devaient arriver maintenant, il serait possible de les injecter rapidement, affirme le médecin cantonal zougois. Les cantons devraient être en mesure d’inoculer entre 130’000 et 150’000 doses par jour, précise-t-il.

Au terme d’une réunion jeudi avec les cantons, la Confédération suisse a annoncé qu’elle allait recevoir entre avril et fin juillet 8,1 millions de doses des vaccins déjà autorisés. Les deux fabricants Moderna et Pfizer/BioNTech ont garanti qu’ils pourront les livrer dans les délais.

A lire aussi : Coronavirus: la Suisse va recevoir huit millions de doses de vaccin d’ici fin juillet

M. Hauri souligne cependant que, malgré une bonne organisation, les capacités de vaccination ne peuvent pas être augmentées à souhait. Il y a des goulets d’étranglement avec le personnel qualifié, notamment les spécialistes en soins infirmiers, note-t-il. Il est possible de vacciner 150’000 personnes par jour, mais ce nombre ne peut être multiplié par dix, selon lui.