Coronavirus: les cantons ne veulent pas d’une réouverture précipitée

Les cantons veulent un assouplissement des mesures, mais sans précipitation. Ils veulent une réouverture durable pour éviter de devoir tout recommencer à zéro.

18 févr. 2021, 19:53
Lukas Engelberger, président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS), veut une réouverture durable et responsable.

Les cantons comprennent le désir de la population de lever les mesures de lutte contre le coronavirus. Mais il faut agir de manière conséquente, responsable et durable, a déclaré jeudi Lukas Engelberger, président de la Conférence des directeurs cantonaux de la santé (CDS).

On a besoin d’un assouplissement, tout le monde a besoin d’air, a souligné le conseiller d’Etat de Bâle-Ville devant la presse à l’issue d’une rencontre avec le ministre de la santé Alain Berset.

Mais il faut que cette réouverture se fasse de manière durable, «étape par étape». «On ne veut pas devoir tout reprendre à zéro dans quelques semaines», décréter de nouvelles mesures ou limiter les admissions dans les hôpitaux, a-t-il ajouté.

Lukas Engelberger s’est ainsi fait l’écho du ministre de la santé, Alain Berset, qui avait déjà mis en garde mercredi contre une réouverture précipitée. 

Vaccins, tests et traçages

La vaccination, la stratégie de tests et le traçage des contacts joueront un rôle-clé. Trois domaines dans lesquels les cantons fournissent un énorme travail, a pointé M. Berset, tout en les remerciant.

Concernant la vaccination, le ministre a estimé la Suisse «pas si mal positionnée». La vaccination va s’accélérer avec l’arrivée de 2,9 millions de nouvelles doses en mai et 3 millions en juin.

Il faudra être prêt à accélérer la vaccination quand les doses promises arriveront, a complété M. Engelberger, regrettant la lenteur de certains cantons. En matière de tests, il y a encore une marge de manoeuvre, a-t-il ajouté.

Interrogé sur la possibilité d’appliquer des règles différenciées selon les régions, M. Engelberger a estimé que des règles nationales étaient préférables pour le moment.