Coronavirus: la variante britannique présente dans sept cantons

Pas moins de sept cantons ont répertorié des cas d’infection à la nouvelle variante du coronavirus. L’OFSP appelle à augmenter les efforts pour diminuer le nombre de cas au risque de créer une «pandémie dans la pandémie.»

05 janv. 2021, 16:33
La nouvelle variante du coronavirus a été détectée dans sept cantons.

La souche mutante du type britannique a été détectée dans 28 échantillons, dans sept cantons, a indiqué Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l’infection et programme de vaccination à l’OFSP, mardi lors d’un point de presse. Cela pose un défi supplémentaire.

Ce nouveau variant pourrait se propager de manière exponentielle et être une nouvelle pandémie dans la pandémie.
Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle de l’infection et programme de vaccination à l’OFSP

«Ce nouveau variant pourrait se propager de manière exponentielle et être une nouvelle pandémie dans la pandémie», a-t-elle prévenu. Et d’insister sur le respect des mesures pour éviter la hausse des infections.

La nouvelle variante a été repérée notamment dans les cantons de Vaud, Genève, Valais, Berne, Zurich et Saint-Gall, a-t-elle précisé. Les personnes concernées avaient voyagé en Grande-Bretagne ou été en contact avec des personnes y ayant voyagé.

Mais certains cas ne concernent aucune des deux situations, a-t-elle averti. «Ce variant est une raison de plus pour augmenter les efforts pour diminuer le nombre de cas.»

 

Mme Masserey demande aux personnes ayant voyagé en Grande-Bretagne d’annoncer leur séjour s’ils se font tester, pour qu’un test PCR soit effectué et ensuite un séquençage. Elle a encore indiqué que les cantons sont très actifs dans les enquêtes d’entourage des personnes ayant été en Grande-Bretagne ou en Afrique du Sud. Une autre voie est de faire des séquençages aléatoires dans des échantillons positifs, a-t-elle poursuivi.