Coronavirus: la Turquie sur la liste des pays à risque, Israël biffé

L’OFSP a ajouté mercredi la Turquie sur sa liste de pays à risque. L’Arménie, la Croatie et la Lituanie y font également leur apparition.

07 avr. 2021, 15:49
Les voyageurs rentrant ou en provenance de pays à risque doivent se placer en quarantaine durant dix jours, même s'ils présentent un test négatif au coronavirus. (illustration)

La Turquie figure désormais sur la liste des pays pour lesquels l’entrée en Suisse est soumise à une quarantaine. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a actualisé mercredi sa liste des pays à risque. Champion de la vaccination, Israël n’y figure plus.

La nouvelle liste entrera en vigueur le 14 avril, a précisé mercredi l’OFSP. Outre Israël, la Jamaïque, l’Albanie et les Emirats arabes unis en sont retirés. En revanche, l’Arménie, la Croatie et la Lituanie y font leur apparition.

Dans les pays voisins, la région Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine, la région italienne des Pouilles et le Land allemand de Saxe figurent également sur cette liste noire. La Nouvelle-Aquitaine et les Pouilles en avaient été retirées lundi, lors de la dernière mise à jour.

Dix jours de quarantaine

Par contre, il ne sera plus nécessaire de se mettre en quarantaine en rentrant de Corse et de quatre régions italiennes (Abruzzes, Basilicate, Molise et Ombrie). Les régions frontalières ne figurent pas sur cette liste, pour permettre aux pendulaires et aux travailleurs frontaliers de continuer à travailler.

Les voyageurs rentrant ou en provenance de pays à risque doivent se placer en quarantaine durant dix jours, même s’ils présentent un test négatif au coronavirus. Cela vaut également pour les enfants et les personnes vaccinées. La quarantaine peut être raccourcie à partir du septième jour par un test négatif.