Conditions strictes pour exploiter Mühleberg jusqu'en 2017

L'inspection fédérale de la sécurité nucléaire exige des conditions très strictes et vastes mesures de rééquipement pour permettre l'exploitation de la centrale nucléaire de Mühleberg jusqu'en 2017.
06 août 2015, 15:24
ARCHIV --- ZU DEN MELDUNGEN ZUM AKW MUEHLEBERG STELLEN WIR IHNEN FOLGENDES ARCHIVBILD ZUR VERFUEGUNG --- Das Kernkraftwerk Muehleberg im Kanton Bern, aufgenommen am 9. Juni 2011. (KEYSTONE/Alessandro Della Bella) === DATABASE ===

La centrale nucléaire de Mühleberg devra respecter des conditions strictes pour une exploitation à long terme au-delà de 2017. L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) exige de "vastes mesures de rééquipement".

La plan de mise en oeuvre des principaux projets de rééquipement devra être transmis d'ici le 30 juin 2013, a indiqué vendredi l'IFSN. Ces mesures permettront à la centrale de "retrouver un niveau de sécurité correspondant à l'état actuel des techniques de rééquipement".

Actuellement, la centrale "remplit les exigences minimales de sécurité prévues par la loi et dispose de marges de sécurité supplémentaires". Rien ne s'oppose donc à la poursuite de l'exploitation de la centrale, selon l'IFSN.

Une exploitation au-delà de 2017 ne peut être approuvée par l'autorité de surveillance que si l'exploitant, les FMB, mettent en oeuvre "de vastes mesures de rééquipement". L'IFSN a ainsi imposé dix exigences pour l'exploitation à long terme.

La première partie des plans de rééquipement devra être remise à l'IFSN d'ici au 30 juin 2013. La deuxième partie est attendue d'ici le 31 décembre 2013. Les principales exigences concernent l'enveloppe du coeur du réacteur, l'enceinte de confinement et la maîtrise des défaillances.