Commerce de détail: un créneau horaire réservé aux clients souffrant d’autisme

Faire ses achats au supermarché peut se transformer en calvaire pour les personnes souffrant d’autisme. Des grands distributeurs viennent en aide à ces dernières en introduisant un créneau horaire qui leur est spécialement réservé.

19 août 2020, 11:24
Des heures "calmes" permettront aux personnes souffrant de stress de faire leurs courses.

Faire ses courses au supermarché est une expérience plus ou moins agréable, selon les cas. Mais, pour certaines personnes cette activité banale est une réelle source d’angoisse et de stress, sachant qu’elles sont plus sensibles aux stimuli visuels et auditifs. C’est particulièrement le cas pour celles qui souffrent d’autisme.

C’est pourquoi, deux grands distributeurs, Coop et Spar, ont décidé de faciliter la vie de ces personnes en leur réservant un créneau horaire, afin de faire leurs achats en toute quiétude, comme le révèle l’Aargauer Zeitung. Concrètement, durant un laps de temps défini par l’enseigne dans la journée, la musique et autres annonces par haut-parleur sont coupées et les lumières tamisées. A la demande des clients, une carte indiquant les zones plus froides ou chaudes peut aussi leur être distribuée.

Migros et Lidl pas intéressés

Ce modèle en phase d’essai chez Spar et à l’étude chez Coop, n’a par contre pas suscité l’adhésion de Migros. Un porte-parole du géant orange renvoie les personnes souffrant du stress généré par les supermarchés à son offre en ligne. Plus curieusement, Lidl se montre également réticent à introduire ce genre de dispositif, alors que sa filiale irlandaise l’a mis en place depuis quelque temps.

L’association Autismus deutsche Schweiz, qui a collaboré au projet actuellement en vigueur chez Spar, déplore un manque de sensibilité à cette problématique en Suisse en comparaison des pays anglo-saxons. Ressources et connaissances en matière de troubles autistiques font globalement encore défaut, conclut-elle.