Collision évitée de justesse à l'aéroport de Zurich: l'aiguilleur en cause

Un avion de sport et un avion de ligne avaient failli entrer en collision en août 2012. Le rapport rendu mercredi met en cause l'aiguilleur de Skyguide.

24 sept. 2014, 17:59
Un Controleur de la circulation aerienne de Skyguide lors d'une demontrastion du fonctionnement du pupitre de controle, aux Centre de controle regional (Area Control Center, ACC), ce mercredi 25 avril 2006 a Geneve. Skyguide a donne une conference de presse sur le Bilan de l'annee 2006. (KEYSTONE/Martial Trezzini)

Un avion de sport et un avion de ligne de la compagnie Darwin Airline ne sont pas passés loin de la collision le 22 août 2012 à l'aéroport de Zurich. L'aiguilleur de Skyguide a mal évalué la situation, conclut le Service d'enquête suisse sur les accidents (SESA) dans son rapport publié mercredi.

Les deux appareils se sont croisés à une distance de 205 mètres à l'horizontale et 230 mètres à la verticale. Le SESA qualifie l'incident de "grave".

Le pilote de l'avion de sport s'entraînait à voler à vue en compagnie d'un instructeur. Au même moment, l'avion de Darwin décollait pour un vol vers Gênes. Alerté par son système, ce dernier a enclenché une montée plus raide.

Le SESA a constaté que le vol d'entraînement avait eu lieu en début d'après-midi, alors que le trafic aérien est déjà intense et complexe à Kloten. Il recommande à l'Office fédéral d'aviation civile (OFAC) de mettre en place des directives concernant les vols spéciaux.