Réservé aux abonnés

Cocktail chimique en sous-sol

Le WWF a découvert plus de cent substances dans le Haut-Valais. Le canton parle de concentrations sans comparaison avec le mercure.

01 avr. 2015, 00:01
data_art_3025725.jpg

Outre du mercure, de nouvelles analyses privées réalisées dans le Haut-Valais mettent en évidence une pollution chimique extrêmement diversifiée dans les sédiments du canal du Grossgrund (149 substances chimiques) et dans un jardin de Turtig (117 substances).

A l'origine de ces analyses, le WWF du Haut-Valais, présidé par Kurt Eichenberger, et l'association Médecins en faveur de l'environnement (MfE) en concluent que "le mercure n'est pas le seul problème de la Lonza à Viège", ...