Réservé aux abonnés

Climat: «culpabiliser les gens n’est pas la bonne stratégie»

Pour Dominique Bourg, professeur à l’Université de Lausanne, il faut lutter contre le réchauffement climatique en incitant les gens à changer en proposant une vie de meilleure qualité.
27 déc. 2021, 00:01 / Màj. le 27 déc. 2021 à 06:50
KEYSTONE

La pandémie a quelque peu éclipsé la question climatique en 2021. Pourtant, cette année a été marquée par le rejet de la loi CO2 par la population suisse, par un accord critiqué lors de la Conférence sur le climat (COP26) et par des événements météorologiques extrêmes. Dominique Bourg, professeur honoraire à l’Institut de géographie et durabilité de l’Université de Lausanne, dresse un constat sans concession sur la politique climatique durant l’ann&eacu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois