Climat: «c’est la faute de la stupidité, la paresse, l’égoïsme et la myopie de l’Homme»

Le plus grand problème environnemental c’est l’Homme. C’est l’avis d’un professeur de physique climatique qui fustige l’égoïsme et la paresse des êtres humains.

30 oct. 2022, 12:56
Reto Knutti est professeur de physique climatique, ici dans son bureau de l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich.