Réservé aux abonnés

Cinq tigres sous un chapiteau suisse suscitent la polémique

Levée de boucliers des défenseurs des animaux après l’annonce d’un spectacle de grands fauves dans la prochaine tournée du Cirque Royal.

13 févr. 2017, 23:49
/ Màj. le 14 févr. 2017 à 00:01
Tiger in circus with audience in the background Tiger in circus with audience in the background

«C’est une mauvaise nouvelle car cela montre que les cirques n’ont pas envie de changer de pratique.» Isabelle Chevalley était remontée hier après l’annonce de la nouvelle tournée 2017 du cirque helvétique Cirque Royal qui sera lancée le 3 mars à Weinfelden (TG). Ce qui fait bondir la conseillère nationale vert’libérale? Le haut de l’affiche tenu par cinq tigres.

Si la plupart des cirques ont abandonné les spectacles de fauves ces dernières années, le Cirque Royal continue de miser sur ce «produit d’appel» pour remplir le chapiteau. L’an dernier, il est parti en tournée avec des lions...