Chute d'un télésiège au Fronalpstock (SZ): quatre blessés graves

C’est un accident malheureux qui a touché jeudi soir la station de ski de Stoos dans le canton Schwytz. Quatre individus ont été grièvement blessés suite à la chute de leur télésiège. Les causes de cet ennui sont encore inconnues.

07 févr. 2020, 06:45
/ Màj. le 07 févr. 2020 à 12:38
Après sa collision avec un câble de treuil d'une dameuse, le quatre-places a fait une chute de 10 mètres.

Quatre personnes ont été blessées grièvement jeudi soir dans la chute d’un télésiège à Stoos (SZ). Deux d’entre elles se trouvent dans un état critique. L’accident est dû à un câble de treuil d’un véhicule de préparation des pistes.

L’accident s’est produit peu après 22h00 sur l’installation du Fronalpstock, dans le secteur du Charenstöckli, situé dans la partie supérieure de la pente, a indiqué vendredi la police schwyzoise. Dix personnes conviées à une soirée en altitude, organisée par une entreprise privée, redescendaient alors en direction de la vallée à bord du télésiège à quatre places.

Soudain, le deuxième siège et ses quatre occupants est entré en collision avec le câble de treuil tendu d’une dameuse. Ses occupants ont fait une chute de 10 mètres au sol dans la foulée.

Entre la vie et la mort

Deux d’entre eux, une femme âgée de 33 ans et un homme âgé de 40 ans, se trouvent actuellement entre la vie et la mort, précise la police. Les deux autres, deux hommes de 33 et 38 ans, ont été lourdement blessés. Quatre hélicoptères ont transporté les blessés dans des cliniques spécialisées.
 


Les secours sont en outre venus en aide aux six personnes qui se trouvaient sur les deux télésièges suivants. Elles sont indemnes. Les causes et circonstances exactes de l’accident font l’objet de l’enquête en cours. Les autorités ont fait appel au Service suisse d’enquête de sécurité (SESE).

«Mégacatastrophe»

L’exploitation du tronçon supérieur du télésiège Stoos-Fronalpstock a été suspendue jusqu’à nouvel ordre. Un tel accident est une «mégacatastrophe», a confié aux médias Thomas Meyer, président du conseil d’administration des remontées mécaniques de Stoos. «Mes pensées vont aux quatre blessés», s’est-il exprimé, visiblement affecté.

Le conducteur de la dameuse impliquée dans l’accident «va mal», a ajouté M. Meyer. Il a été pris en charge par une cellule psychologique.

Un accident en 2016

Le télésiège du Fronalpstock avait déjà été le théâtre d’un accident en mars 2016. Un siège vide du télésiège 4 places Mettlen-Fronalpstock était tombé au sol lors d’une ascension. Personne n’avait été blessé.

Le SESE avait alors conclu que le siège avait été dévié par une rafale de vent dans le sens contraire de la marche, à tel point qu’il s’était coincé sur un support et avait été arraché de la corde. Au moment de l’accident, jeudi soir, il n’y avait pas de vent au Fronalpstock.