Christophe Darbellay motive ses troupes pour les élections fédérales

Une forte mobilisation au sein du PDC est nécessaire pour obtenir des sièges lors des élections fédérales de cet automne, a déclaré Christophe Darbellay lors de l'assemblée du parti.

25 avr. 2015, 12:28
Parteipraesident der CVP Christophe Darbellay bei seiner Rede an der Delegiertenversammlung der CVP Schweiz in Brugg am Samstag, 25. April 2015. (KEYSTONE/Walter Bieri)

Le président du PDC Christophe Darbellay voit dans les élections fédérales d'octobre une opportunité pour le PDC. Mais tout dépendra de la mobilisation. Les récents résultats dans les cantons ont montré que le parti pouvait gagner des sièges, a-t-il lancé samedi devant les délégués réunis samedi à Brugg (AG).

Les sondages prédisent aux démocrates-chrétiens des pertes au niveau national, a déclaré le Valaisan. Mais les récents résultats ont démontré le contraire: à Zurich, le parti a réussi à reprendre un siège au gouvernement cantonal et à Genève, il a conquis 16 nouveaux sièges dans les scrutins communaux.

Selon le niveau de mobilisation, le PDC peut gagner comme perdre 4% aux fédérales, selon Christophe Darbellay. "Les six prochains mois ne seront pas une promenade de santé", a-t-il mis en garde. Il faut clairement dire aux sympathisants que ces élections sont décisives. Le PDC a l'ambition de rester le premier parti au Conseil des Etats. Au National, il entend maintenir ses positions voire les améliorer.

Dans son discours d'ouverture, le président a également critiqué les autres partis, imputant à la gauche comme à la droite les retards dans les prises de décision. Il visait notamment le PS et ses multiples initiatives, comme la dernière en date sur les successions.

L'assemblée des délégués a observé une minute de silence pour les victimes des drames en Méditerranée. Pour le PDC, il faut renforcer les efforts dans les pays d'origine des exilés et augmenter l'aide au développement.