Christoph Blocher et Oskar Freysinger se retirent de la direction de l'UDC

Figure historique du parti, Christoph Blocher quitte la direction nationale de l'UDC. L'ancien Conseiller d'Etat valaisan Oskar Freysinger, jusqu'ici vice-président national, se retire également.
06 mars 2018, 14:50
Christoph Blocher et Oskar Freysinger étaient des figures historiques de l'UDC suisse.

Christoph Blocher quitte la présidence de l'UDC de même que Walter Frey et Oskar Freysinger. Ces trois départs ont été annoncés mardi à Berne. Magdalena Martullo-Blocher (GR) et le conseiller national Marco Chiesa (TI) sont proposés comme nouveaux vice-présidents.

Christoph Blocher quitte le Bureau de la direction, où il était responsable de la stratégie, mais pas la politique. Il mettra dorénavant toute son énergie dans le comité "UE-Non" pour la sauvegarde de la démocratie directe et contre le transfert du pouvoir législatif suisse à Bruxelles via un accord-cadre.

L'ancien conseiller national zurichois Walter Frey reste quant à lui à disposition du parti pour le conseiller dans des questions de communication et de marketing ainsi qu'au sein de la Fondation pour une politique bourgeoise.

En outre, le bureau recommande l'élection de la conseillère nationale Sandra Sollberger (BL) ainsi que des conseillers nationaux Adrian Amstutz (BE), Marcel Dettling (SZ) et Thomas Matter (ZH) comme membres supplémentaires du bureau. La stratégie reviendra désormais à Adrian Amstutz.

L'assemblée des délégués se réunira le 24 mars à Klosters (GR) pour confirmer ces propositions du bureau à la tête du parti.