Réservé aux abonnés 9

Chez Freitag, l’affaire est dans le sac

Recycler de vieilles bâches en besaces. Un bon business tombé du camion.

12 oct. 2015, 23:19 / Màj. le 13 oct. 2015 à 00:01
DATA_ART_3452272

Oerlikon, zone industrielle de Zurich. Bruit de moteur dans le parking d’une entreprise de livraison. Vingt-trois ans plus tôt, les frères Freitag rêvaient de les découper en pièces, ces damnés camions. «Nous vivions en colocation près d’un axe autoroutier où circulaient les poids lourds, c’était moche, sale et bruyant», se rappelle Markus Freitag. Les jeunes graphistes férus de vélo cherchaient aussi un matériau solide et imperméable pour confectionner un sac de messager. «L’inspiration vient des problèmes», résume le Zurichois. Celui-là marquera le début de la saga de la marque Freitag. Depu...