Chauffages électriques: le National veut les supprimer d'ici 2025

Une motion visant au remplacement des chauffages électriques d'ici 2025 a été adoptée lundi. Des systèmes plus efficaces devraient leur être substitués.

24 sept. 2012, 17:52
L'installation de systèmes plus efficaces, tels des pompes à chaleur, devrait permettre de réaliser des économies d'énergie substantielles.

Les chauffages électriques doivent être remplacés d'ici 2025. Le National a adopté tacitement lundi une motion de sa commission de l'environnement. Le texte, qui doit encore recevoir l'aval du Conseil des Etats, demande de substituer à ces systèmes énergivores des installations plus efficaces.

Le Conseil fédéral est chargé de présenter au Parlement, en collaboration avec les cantons, un projet de cadre légal qui permette de remplacer la plupart des chauffages électriques encore existants.
 
Le gouvernement a apporté son soutien au texte, s'étant déjà engagé dans cette voie. L'Office fédéral de l'énergie examine, dans la cadre de la stratégie énergétique 2050, les dispositions légales nécessaires pour remplacer les chauffages et les chauffe-eau électriques.
 
250'000 chauffages électriques
 
Aujourd'hui, la Suisse compte plus de 250'000 chauffages électriques, qui consomment l'équivalent de la production de la centrale nucléaire de Mühleberg. L'installation de systèmes plus efficaces, tels des pompes à chaleur, devrait permettre de réaliser des économies d'énergie substantielles.