CEVA: les CFF vont acheter 23 rames suisses pour un montant de 236 millions

Les CFF vont acheter 23 rames de type "Flirt" au constructeur thurgovien Stadler, pour équiper le futur réseau franco-genevois CEVA. L'investissement total se monte à 236 millions de francs.

24 juil. 2014, 18:59
Les rames Flirt circulent déjà du côté de Bâle. Les premières sont attendues dès la fin de l'été entre Genève et Bellegarde.

Les CFF ont annoncé jeudi un investissement de 236 millions de francs pour acquérir auprès de du constructeur thurgovien Stadler Rail 23 rames "Flirt" qui circuleront sur le futur RER franco-valdo-genevois. Cette flotte sera compatible avec le réseau français.

Ces trains circulant déjà dans la région bâloise, il suffit de compléter la commande initiale sans devoir relancer un appel d'offre, indiquent les CFF dans un communiqué. Quatre rames rouleront dès la fin de l'été sur la ligne transfrontalière modernisée Genève-La Plaine-Bellegarde (F).

Les 19 autres seront mises en service progressivement. Une première tranche de neuf rames permettra dès 2017 l’introduction de la cadence au quart d’heure entre Coppet-Genève-Lancy-Pont-Rouge et le remplacement d’anciens trains sur la ligne Genève-La Plaine. La deuxième tranche desservira la liaison CEVA dès son ouverture à l’horizon 2019.

Le choix de la maison Stadler pour le matériel roulant suisse a été annoncé en juin dernier par le Conseil d'Etat genevois. Le gouvernement devait donner son autorisation pour cette option. Côté français, la vingtaine de rames nécessaires à l'exploitation du nouveau tracé n'a pas encore été choisie.