Réservé aux abonnés

Ces prêteurs qui poussent à l'enfer

Le Conseil national se penche sur le surendettement aujourd'hui.

21 juin 2013, 00:01
data_art_1653020.jpg

"A un moment donné, je me suis dit que je pouvais comprendre les actes de forcenés. Sans les excuser, sans les pardonner. Mais je peux me les expliquer. Quand on est à cran, et qu'on se sent victime d'injustices, c'est terrible. On devient moches."

Eva* a 46 ans. Elle est l'une des nombreuses victimes du crédit à la consommation. Il l'a poussée vers le surendettement. En enfer. "On nous pousse à nous foutre en l'air" , témoigne-t-elle. "On en vient à se demander s'il ne vaudrait pas mieux braquer une banque."

Pour elle, tout commence pour tant avec un heureux événement: un mariage. Elle sou...