Réservé aux abonnés

Branle-bas contre les papillomavirus

06 févr. 2017, 23:31
/ Màj. le 07 févr. 2017 à 00:01
Vaccination des garçons contre les Papillomavirus, au CO de Jolimont.
Photo Lib Vincent Murith, Fribourg, 19.01.17

Sais-tu pourquoi on te vaccine ce matin? Face à cette question, la plupart des garçons venant de goûter à la seringue de l’infirmière scolaire sont plutôt empruntés. «Non, pas vraiment», «contre le sida, il me semble», «contre le virus du papillon. C’est ça?». Au moment de dérouler leur manche sur leur bras, légèrement endolori, les choses ne sont pas claires pour ces élèves du Cycle d’orientation de Jolimont, en ville de Fribourg.

«L’école nous a donné une lettre qui expliquait tout, mais je l’ai transmise à ma mère sans la lire. C’est elle qui m’a dit de me faire vacciner», explique Jason en ...