Réservé aux abonnés

Blocher s’en va, sa fille débarque

L’UDC rajeunit sa direction avec les départs de Christoph Blocher, Walter Frey et Oskar Freysinger.
07 mars 2018, 00:01
Alt Bundesrat Christoph Blocher spricht mit Journalisten an einer Pressekonferenz ueber die Beschluesse des SVP Parteileitungsausschusses, am Dienstag, 6. Maerz 2018 im Bundeshaus in Bern. Im Vordergrund Nationalraetin Magdalena Martullo-Blocher, SVP-GR. (KEYSTONE/Anthony Anex) SCHWEIZ SVP PRESSEKONFERENZ

c’est une page de l’histoire politique suisse qui se tourne: Christoph Blocher a annoncé, hier, qu’il renonçait à toute fonction dirigeante au sein de son parti. Dans son sillage, il emmène son vieux compagnon de lutte et ami milliardaire Walter Frey, ainsi que le vibrionnant Oskar Freysinger, frappé de mutisme depuis son éviction du gouvernement valaisan il y a un an. L’UDC rajeunit ses cadres. Parmi les nouveaux arrivants, une figure se détache, celle de Magdalena Martullo-Blocher, la propre fille du maître à penser de l’UDC. Leur élection devra être confirmée par l’assemblée des délégués qu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois