Réservé aux abonnés

Bisbille linguistique au procès Gazprom

Le procès d’employés accusés de corruption ajourné au mois de mars.

30 nov. 2015, 23:24
/ Màj. le 01 déc. 2015 à 00:01

Le procès pour corruption d’employés du géant russe Gazprom et d’ABB, qui s’est ouvert, hier matin, au Tribunal pénal fédéral (TPF) de Bellinzone, a été ajourné. Il a tourné en affrontement sur les langues.

Le procès doit reprendre en mars 2016. Trois hommes d’affaires russes et un français étaient sur les bancs d’accusation. Ils sont suspectés d’avoir empoché, sur plusieurs années, plus de sept millions de dollars par le biais de contrats de conseillers fictifs.

Avant même que le juge ait pu interroger les accusés, la question de la langue a provoqué une interruption du proc...