Réservé aux abonnés

Berne veut pousser à former plus de médecins

Le National accepte que la Confédération fixe le nombre minimal de places dans les facs de médecine. Les cantons outrés.

04 mars 2011, 05:03

Aux grands maux les grands remèdes. Alors que la Suisse commence à manquer cruellement de médecins, le Conseil national a décidé hier de pousser les cantons universitaires à former davantage de praticiens.

Il a ainsi adopté sans opposition une motion prévoyant que la Confédération puisse fixer elle-même le nombre minimal de places à créer dans les facultés de médecine.

Le diagnostic, d'abord: la capacité des facultés de médecine a certes augmenté de 15% entre 2000 et 2010, mais elles ne forment aujourd'hui que 700 médecins, alors qu'il en faudrait 1200 à 1300, selon le ministre de la Santé Did...