Berne: affrontements violents après le match de Young Boys, 16 personnes arrêtées

Des affrontements ont opposé des supporters des équipes de football de Young Boys et de Feyenoord Rotterdam, dans la nuit de jeudi à vendredi à Berne. Au moins 16 personnes ont été arrêtées.

25 oct. 2019, 14:56
La plupart des personnes arrêtées sont des fans de Feyenoord.

Des accrochages se sont produits en ville de Berne dans la nuit de jeudi à vendredi après le match d’Europa League opposant Young Boys à Feyenoord Rotterdam. La police a arrêté 16 personnes au cours de la nuit.

Des affrontements violents ont opposé les supporters des deux équipes dans le quartier de Breitenrain et dans le centre-ville.

Les fans ont jeté des bouteilles sur deux personnes chargées de la prévention par la médiation, indique vendredi la police cantonale bernoise. Elles n’ont pas dû se rendre à l’hôpital. Douze personnes ont été arrêtées. Celles-ci, ainsi que les 33 autres qui avaient été arrêtés avant le match, ont pu quitter les locaux de la police encore pendant la nuit.

 

 

Des accrochages se sont également produits dans le quartier de Marzili. Un blessé a été emmené à l’hôpital. La police a arrêté quatre autres personnes.

La plupart des personnes arrêtées sont des fans de Feyenoord. Elles sont accusées d’émeutes et d’infractions à la loi sur les armes. Les policiers ont encore procédé à des contrôles durant la toute la nuit. Le calme n’est revenu qu’aux premières heures du matin.

2000 supporters

Plus de 2000 supporters du club de football de Feyenoord Rotterdam ont investi jeudi la ville de Berne. Après avoir descendu de nombreuses bières et manifesté bruyamment mais pacifiquement leur présence en ville dès la matinée, les supporters de Feyenoord se sont rendus en cortège au Stade de Suisse.

Le trajet emprunté, notamment via un quartier d’habitations, n’était pas du goût des autorités, mais il n’a pas été possible de négocier avec les fans. Certains supporters du club néerlandais ont mauvaise réputation. Lors de matchs à l’extérieur, ils provoquent souvent des incidents et des émeutes avec des blessés.