Barrigue quitte la tête de "Vigousse"

Le dessinateur de presse Thierry Barrigue quittera son poste de rédacteur en chef de l'hebdomadaire satirique romand "Vigousse" cet été. Mais il précise bien qu'il ne quitte pas "Vigousse", "c'est une nouvelle organisation qui se met en place", dit-il.

21 févr. 2015, 11:38
Thierry Barrigue, redacteur en chef du journal satirique "Vigousse", pose pour le photographe chez lui ce mercredi 7 janvier 2015 a Savigny. Thierry Barrigue a reagi apres l'attaque contre "Charlie Hebdo" a Paris. "Ce sont des amis qui viennent d'etre tues", a dit, tres emu, le directeur et redacteur en chef de "Vigousse", journal satirique base a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Thierry Barrigue lâchera la rédaction en chef de l'hebdomadaire satirique romand "Vigousse" cet été. Mais le dessinateur de presse et cofondateur du journal continuera à marcher pour celui-ci en se concentrant sur le réseautage et la recherche de financement.

"Je ne quitte pas "Vigousse", c'est une nouvelle organisation qui se met en place", martèle samedi à l'ats le dessinateur à l'aube de la retraite, confirmant une information de "24 heures". Il sera remplacé dès le mois d'août par Stéphane Babey, qui collabore déjà avec le journal satirique et est également en charge de l'édition au "Matin".

"J'aurai 65 ans en juillet, je me suis battu pour ce journal qui se porte bien et je vais désormais me consacrer à le faire vivre en rencontrant du monde, en travaillant sur sa visibilité extérieure", poursuit Barrigue.

Fondé en 2009, "Vigousse" compte actuellement 6700 abonnés. Avant les attentats de Paris le 7 janvier dernier, le journal en recensait 700 de moins. "Et nous vendons entre 2000 et 3000 exemplaires dans les kiosques", poursuit Barrigue, soulignant que l'hebdomadaire n'a pas de dettes.