Aviation: décès d'un pilote à cause de l'utilisation de son téléphone en vol en 2016

Le Service suisse d'enquête de sécurité rapporte qu'un pilote de planeur expérimenté est mort d'un accident en 2016 à cause de l'utilisation de son téléphone portable en plein vol. La collision avec la montagne n'avait pas pu être évitée.
08 déc. 2021, 17:55
Avant le décollage, ce pilote âgé de 67 ans avait déjà effectué plus de 998 heures de vol. Il était monté à bord du planeur à Saanen (BE) avec pour objectif d’atteindre les 1000 heures de vol.

Un pilote de planeur chevronné s'est tué accidentellement en 2016 dans l'Oberland bernois parce qu'il filmait avec son téléphone portable. Cette manoeuvre l'a distrait et il n'a pas pu éviter la collision avec la montagne, a indiqué mercredi dans un rapport le Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

Avant le décollage, ce pilote âgé de 67 ans avait déjà effectué plus de 998 heures de vol. Il était monté à bord du planeur à Saanen (BE) avec pour objectif d'atteindre les 1000 heures de vol. Le rapport relève que la vitesse s'est soudain réduite à 80 km/h alors qu'il s'approchait d'un sommet au-dessus de Lenk im Simmental.

Danger sous-estimé

L'appareil a d'abord touché le sommet du Mittaghore avant de tournoyer en l'air et de s'écraser le sur le flanc de la montagne. Le téléphone portable du pilote a été retrouvé en grande partie intact et a été exploité par le SESE pour son rapport.

Filmer la montagne a apparemment détourné l'attention du pilote, qui n'a pas réalisé le danger. Il est mort sur place. L'homme présidait à l'époque l'Aéro-club de Berne et passait pour très expérimenté.

par Keystone - ATS