Avalanche aux Diablerets: une personne blessée au bras et hanche

L'avalanche survenue vendredi à midi a emporté cinq skieurs. L'un d'entre eux, blessé, a pu être transporté à l'hôpital de Monthey.

14 avr. 2012, 16:08
avalanche

Vendredi 13 avril 2012, vers midi, 1 groupe de 5 personnes, 3 skieurs et deux snowborders, sont sortis du domaine skiable du Glacier 3000, depuis le glacier du Scex Rouge, malgré le brouillard et les risques marqués d'avalanches.

Très rapidement, une avalanche a emporté les deux snowborders sur quelque 300 mètres de dénivellation. Aucune de ces personnes n'était équipée de détecteur de victime d'avalanche (DVA), sonde, pelle et couverture de survie.

Un des deux a été blessé aux hanches et à un bras. Au vu des conditions météo très mauvaises et malgré les risques marqués d'avalanches, la colonne de secours s'est rendue sur place à ski. Le blessé a pu être acheminé à la cabane CAS des Diablerets puis transporté à l'hôpital de Monthey.  

Vendredi 13 avril 2012, vers 12h00, 2 hommes de 52 et 19 ans et une femme de 45 ans à ski et deux hommes de 19 et 50 ans, en snow, ont décidé, malgré les conditions météo très mauvaises et les risques marqués d'avalanches, de sortir du domaine skiable de Glacier 3000 depuis le glacier du Scex Rouge.

Vers 1245, la colonne de secours a été alarmée après qu'une avalanche ait emporté les 2 snowborders sur quelques 300 mètres de dénivellation sur une pente à 35-40 degré.

Tout le groupe a pu se rassembler et attendre les secours à quelques 650 mètres à vol d'oiseau de la cascade du Dar, à 2350 m d'altitude. Le snowborder de 50 ans ne pouvait plus se mouvoir, blessé aux hanches et à un bras. Ces skieurs n'étaient pas équipés de DVA, sonde, pelle et couverture de survie.

Vers 17h00, au vu des conditions météo toujours mauvaises, le chef de la colonne de secours et les guides ont décidé de se rendre sur place à ski avec une équipe de 7 sauveteurs. Ils emportaient avec eux une luge de secours pour le blessé.

Une fois près de ce dernier, ils ont renoncés à descendre par les lieux dits les Pierres Pointues et la Vire aux dames, trop dangereux. Ils ont décidés de rallier la cabane du CAS près de la station intermédiaire du téléphérique.

Pour se faire, ils se sont déplacés avec le blessé et les autres membres du groupe vers un point situé quelque 500 mètres sous le refuge. De là, ils ont dû treuiller à bras le brancard pour le monter vers la cabane.

Cette opération a nécessité 4 personnes au treuil et 5 autres pour gérer le brancard pendant environ 4 heures. Les opérations de sauvetage se sont déroulées sur des pentes entre 35 et 45 degrés.

Le blessé a été descendu en téléphérique au col du Pillon vers minuit, d'où il a été transporté en ambulance à l'hôpital de Monthey.

Les 5 skieurs et snowborders, suisses, sont domiciliés dans le canton de Vaud.

Au total, cette intervention a nécessité l'engagement de 15 spécialistes de la colonne de secours des Diablerets dont 4 guides, d'un équipage de la Rega composé de trois personnes, de trois patrouilleurs et de 3 employés techniques de Glacier 3000 et de deux gendarmes spécialistes montagne du poste des Diablerets.