Réservé aux abonnés

Arroyo en danger

Echec d'une tentative de mutinerie contre la présidente.

30 nov. 2007, 05:02

Une trentaine de soldats rebelles qui demandaient le départ de la présidente philippine Gloria Arroyo et s'étaient retranchés dans un hôtel de Manille ont été arrêtés hier. Ils ont affronté l'armée dans un face-à-face de quelques heures, marqué par des échanges de tirs.

Mains derrière la tête en signe de reddition, la trentaine de soldats, et quelques civils qui s'étaient joints à la mutinerie, ont quitté l'Hôtel Peninsula, encadrés par des militaires, avant d'être menottés et de grimper dans des fourgons.

Des journalistes, «soupçonnés par la police d'être en fait des militaires rebelles», selon...