Armée: Toni Brunner et le National veulent que nos soldats ne boivent plus que du lait frais

Nos soldats doivent pouvoir avoir leur verre de lait frais à déjeuner, que ce soit à la caserne ou lorsqu'ils sont en exercice dans le terrain. Notre très sérieux Conseil national s'est penché ce jeudi matin sur une motion du président de l'UDC Toni Brunner. Et les parlementaires l'ont soutenu. Mais... mais le Conseil des Etats devra encore se prononcer sur cette épineuse question.

10 mars 2016, 10:45
Même dans le terrain, les soldats suisses ont droit à leur verre de lait frais.

Le Conseil national souhaite que l'armée suisse ne serve plus que du lait frais à ses soldats pour le petit déjeuner. Il a décidé par 112 voix contre 68 de soutenir une motion en ce sens de Toni Brunner (UDC/SG).

"J'ai grandi en buvant du lait frais", a remarqué le président de l'UDC. Tout en reconnaissant que "pas tous les sujets traités au Parlement sont d'importance égale", il a affirmé que servir du lait frais suisse motiverait les troupes de bon matin.

Mais l'armée suisse a déjà retiré le lait en poudre de son assortiment, a plaidé en vain le ministre de la défense Guy Parmelin. Le chocolat au lait en poudre est lui encore servi lors des exercices sur le terrain, pour des raisons pratiques et d'hygiène. Et d'inviter Toni Brunner à boire un verre de lait frais ensemble à l'issue de la séance.

Le Conseil des Etats devra encore se prononcer.