Armée suisse: ajustement des cours de répétition pour subvenir à l'afflux migratoire

Certaines dates de cours de répétition ont été adaptées afin de venir en aide aux autorités civiles en cas d'afflux migratoire conséquent. Quatre corps de troupes sont concernés.

12 avr. 2016, 18:57
/ Màj. le 12 avr. 2016 à 19:01
Des cours de répétition seront déplacés afin de pouvoir aider les autorités civiles en cas d'afflux migratoire conséquent.

L'armée adapte les dates de certains cours de répétition, pour pouvoir aider les autorités civiles en cas de situation extraordinaire causée par un afflux migratoire. Quatre corps de troupes sont concernés.

"Concrètement, l'armée doit procéder à des adaptations afin de pouvoir apporter une aide échelonnée en engageant jusqu'à 2000 hommes si nécessaire", lit-on mardi dans un communiqué du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). Il ne s'agit pour l'instant que d'une planification, précise le DDPS.

Celle-ci implique des modifications dans le plan des prestations de service 2016. Ces adaptations sont aussi effectuées parce qu'il n'y a que peu ou pas de cours de répétition en été ou pendant les fêtes de fin d'année, alors que "la situation actuelle exige que des corps de troupes de force adéquate soient engagés durant toute l'année".

Les quatre corps de troupes concernés par ces changements sont le bataillon de chars 18, le bataillon de la police militaire 1, la compagnie de sapeurs de chars 11 et le bataillon d'aide en cas de catastrophe 2. Les deux premiers sont avancés au 1er août, le troisième au 4 juillet, tandis que le quatrième est repoussé au 12 septembre. Tous les militaires concernés recevront une information écrite de la part des commandants de leurs grandes unités.