Réservé aux abonnés

Après le double non, le débat reprend

Le peuple suisse a dit, une fois encore, non à l'idée de la gauche.
07 août 2015, 14:16
data_art_2628382.jpg

La révolution n'aura pas lieu. Les Suisses ont rejeté hier par 61,8% des suffrages l'introduction d'une caisse maladie publique qui aurait mis un terme à l'activité des 61 caisses pratiquant actuellement l'assurance de base obligatoire. Le résultat est conforme aux sondages, mais l'ampleur du Rösti graben ne laisse pas indifférent. Alors que l'opposition est massive en Suisse alémanique, toute la Suisse francophone, Valais excepté, a dit oui à la caisse publique.

 

Explications romandes

&nbs...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois