Appel pressant des militants du climat devant le Tribunal fédéral

Plusieurs organisations luttant pour une action forte en faveur du climat se sont retrouvées ce mercredi devant le Tribunal fédéral à Lausanne. Elles réclament des explications sur le rejet d’un recours des militants «joueurs de tennis» du Credit Suisse.
23 juin 2021, 15:53
La délégation d'activistes climatiques était accompagnée notamment de Philippe Bieler, tout à gauche, ancien conseiller d'Etat, et le Prix Nobel Jacques Dubochet, 2e depuis la gauche.

Les défenseurs du climat ont lancé un nouvel appel pressant à agir contre le réchauffement climatique. Ils se sont réunis mercredi devant le Tribunal fédéral, qui vient de débouter les activistes qui avaient occupé les locaux lausannois de Credit Suisse.

A lire aussi : Occupation de Credit Suisse: le Tribunal fédéral rejette le recours des 12 activistes (11.06.2021)

Le 11 juin dernier, le Tribunal fédéral (TF) a rejeté le recours des 12 militants «sous prétexte qu’il n’y a pas de danger imminent et qu’il existe une kyrielle d’autres méthodes, licites,» pour agir, expliquent-ils. Une décision inacceptable pour les défenseurs du climat qui ont alerté une nouvelle fois sur l’imminence du danger.

 

 

Pour Extinction Rebellion, la Grève du climat, Doctors4XR ainsi que les Grands-parents et les Aînées pour le climat, comment la Haute Cour peut-elle affirmer qu’il n’existait «aucun danger actuel et concret» au moment où les recourants ont commis leurs actes? Alors que le directeur général de l’OMS et le secrétaire des Nations Unies parlent de «point de non-retour» et de «plus grand danger de santé publique au XXIe siècle».

Les soignants ne savent plus quoi faire pour convaincre les autorités de santé de travailler sur les racines du problème, plutôt que de faire les pompiers une fois que la catastrophe sanitaire est là, comme avec le Covid-19, a dit Valérie d’Acremont, médecin et membre de Doctors4XR. Le Prix Nobel Jacques Dubochet et l’ancien conseiller d’Etat vaudois Philippe Biéler ont apporté leur soutien à cette action.