Réservé aux abonnés

Alpiq poursuit sa mue et supprime 200 emplois

En phase d'assainissement financier, le groupe procède à des coupes dont les deux tiers touchent la Suisse.

01 févr. 2014, 00:01
data_art_2104469.jpg

Le groupe énergétique Alpiq, en pleine transformation, enclenche son programme de réduction des coûts annoncé l'été passé. Quelque 200 emplois à temps plein, essentiellement dans l'administration, seront radiés. Deux tiers des coupes touchent la Suisse, un tiers l'étranger.

"Il est trop tôt pour préciser quels sites sont concernés" , indique Christel Varone, porte-parole du numéro un suisse de l'électricité qui comptait près de 8000 collaborateurs à fin juin dernier. Il faut attendre la fin de la phase de consultation avec les représentants du personnel. Celle-ci a débuté ce vendredi et doit s...